close

Covid 19 : 3 questions à Kathie Werquin-Wattebled, Directeur régional de la Banque de France des Hauts-de-France

1- Quel est l’impact du Covid 19 sur votre activité ?

Comme pour beaucoup d’entreprises, cette crise est arrivée avec une brutalité inédite. Nous avions la chance à la Banque de France de pratiquer depuis plusieurs années déjà le télétravail, les outils étaient donc là, nos réseaux également et l’essentiel de nos travaux sont dématérialisés. En quelques jours, toutes nos équipes ont donc pu être totalement opérationnelles pour poursuivre nos travaux : traitement des dossiers de surendettement à distance, traitement des demandes de fichage, de Droit au Compte et de questions relatives aux relations bancaires via notre portail d’accès où toutes les demandes peuvent être faites en ligne et enfin, totale disponibilité de notre plateforme téléphonique au 03 20 91 20 20 pour les particuliers. Nous avons maintenu notre activité d’interface avec les transporteurs de fonds afin que les DAB soient alimentés tout à fait normalement.

2- Comment votre institution s’est-elle adaptée ?

Le volume d’activité a beaucoup varié et ce, sur quelques jours. Les banques et leurs collaborateurs sont très mobilisés pour assurer la distribution du PGE (Prêt Garanti par l’Etat). Dans les cas les plus difficiles, les entreprises peuvent solliciter la médiation du crédit. Nous avons plus de 40 collaborateurs qui,  à l’échelle des Hauts-de- France, accompagnent les entreprises via la médiation du crédit. Pour nous saisir, il suffit de se rendre sur https://mediateur-credit.banque-france.fr

Un analyste financier prend alors contact très rapidement avec le chef d’entreprise pour trouver une solution alternative ou complémentaire au PGE.

Nous avons reçu dans la région depuis mi mars plus de 300 demandes de médiation ;  c’est à la fois beaucoup dans l’absolu mais peu au regard de la sollicitation des banques. On est à moins de 1% de saisines de la médiation sur l’ensemble des demandes adressées auprès des banques.

3- Comment accompagnez-vous les entreprises dans ce contexte ?

De nombreux agents de la Banque de France se sont mobilisés pour répondre aux sollicitations urgentes des entreprises :

  • Dispositif de cotation aménagé pour tenir compte du contexte
  • Dispositif de Correspondant TPE-PME  qui vient d’être élargi aux ETI et Grandes Entreprises pour les aider dans leurs démarches durant la période de pandémie (un numéro 0 800 08 32 08 et une adresse mail : TPMExx@banque-france.fe (xx correspond au numéro de département,  59 pour le Nord).
  • La Banque de France propose également des outils pour mieux piloter son entreprise et mieux communiquer auprès de ses partenaires : il s’agit d’un dispositif exceptionnel destiné à toute entreprise impactée par la crise sanitaire et potentiellement en difficulté conjoncturelle. Un rapport d’analyse financière pour chaque entreprise peut être téléchargé gratuitement sur le site de la Banque de France ( opale.banque-france.fr)  sous réserve que cette dernière dispose de deux liasses fiscales ou que l’entreprise puisse les transmettre à la Banque de France. Les chefs d’entreprise qui souhaitent être accompagnés pour l’analyse de ce rapport pourront contacter les Correspondants TPE-PME de leur département afin d’être mis en relation avec un analyste de la Banque de France.

Cette crise est particulièrement violente mais une sortie par le haut est tout à fait possible si tout le monde joue sa part.