close
chiffres-cles

La filière Tertiaire

Définition et enjeux

Secteurs d’activités inclus dans les fonctions d’expertises et de décisions

Le tertiaire supérieur regroupe l’ensemble des services à forte valeur ajoutée à destination des entreprises ainsi que les centres de décisions, sièges sociaux.

Ces « métiers du savoir » nécessitent des compétences et des expertises de haut niveau, ainsi que de nombreux contacts entre les entreprises clientes et leurs prestataires. Le secteur se caractérise par un salariat très diplômé (majoritairement de formation bac +5) et se concentre essentiellement dans les grandes agglomérations.

Les fonctions d’impulsion, de contrôle, d’audit, de conseil, de communication, de financement, d’informatique, de R&D, de marketing sont les plus fréquentes. Elles se retrouvent dans la majorité des secteurs d’activités correspondant (cf. tableau).

Secteurs d’activités inclus dans le tertiaire supérieur
Banque
Assurance
Organisme financier
Conseils juridiques
Contrôle pour les affaires et la gestion
Expertise comptable
Marketing
Communication
Informatique
Ingénierie
R&D
Ressources Humaines
Sièges sociaux

Place dans l’économie

1 – Une place centrale dans la répartition de la richesse et de l’emploi et qui va encore aller en s’accroissant

2 – Ces activités permettent d’assoir la visibilité d’un territoire, valoriser l’image de marque de la région:

  • Sièges sociaux et services à haute Valeur Ajoutée permettent au territoire de s’affirmer au niveau national et international. En termes de marketing territorial, leur présence est indispensable pour ‘jouer dans la cour des grands’. De fait, une région véritablement dynamique ne peut se concevoir sans ces activités.
  • Celles-ci permettent la création et le maintien sur place d’emplois de hauts niveaux, porteur de dynamisme et créateur de richesse pour les villes : commerce de luxe, loisirs, logements, etc. sont ‘tirés’ par les emplois supérieurs métropolitains liés à ces actovités
  • De même que les infrastructures routières ou la qualité des universités, une offre de services riche et diversifiée constitue un critère majeur dans le choix d’implantation d’une entreprise. La présence de cabinets conseil, d’agence de communication, etc. sur lesquels les entreprises peuvent s’appuyer est indispensable pour attirer les plus belles d’entre elles ainsi que les meilleurs laboratoires.

3 – Enfin et surtout, centres de décision et activités d’expertises tiennent une place centrale dans le modèle économique régional, participant de plein pied à la création de valeur et d’emploi.

  • Les sièges sociaux/centre de décision sont au cœur de l’économie régionale, en sont le moteur entraînant. Sans ces entreprises, le développement économique local perdrait beaucoup d’atouts:
  • En facilitant par exemple le développement de nouvelles technologies ou en mettant en place une nouvelle communication, les prestataires de services sont quant à eux indispensables pour « tirer vers le haut » l’ensemble de l’économie régionale et notamment ces sièges sociaux.

Filière transformatrice, ces activités d’expertises permettent en effet de réels changements de savoir et/ou de savoir-faire et au final, un développement de la compétitivité de l’ensemble des entreprises.

Chiffres clés

Le tertiaire supérieur occupe une place centrale dans la création de la richesse et de l’emploi.

Les grands chiffres du secteur

100000-salaries
21000-etablissements
salaries-tertiaire

Les Hauts de France : 3e région française en termes d’emplois (hors IdF)

region-emplois
source : Urssaf
  • Auvergne-Rhône Alpes – 159 110 emplois (11%)
  • Occitanie – 133 137 emplois (10%)
  • Hauts-de-France – 99 750 emplois (8%)

Les effectifs par zones d’emploi : forte concentration au sein de la métropole lilloise

carte-evol-nombre-salaries
Source : Urssaf, traitement Direction Etude, Cci de Région Hauts-de-France
telecharger le pdf

Pour en savoir plus :

Horizon Eco n°204 : Le tertiaire supérieur en région

telecharger le pdf

Pour en savoir plus :

Tertiaire-superieur chiffres clés : Tertiaire supérieur, chiffres clés